Le jumelage entre Grevenmacher et Aubière

Une amitié jeune de 35, voire de 36 ans…

«Un jumelage, c'est la rencontre de deux communes qui entendent proclamer qu'elles s'associent pour confronter leurs problèmes et pour développer entre elles des liens d'amitié de plus en plus étroits.»

(Ville d'Aubière – Comité des Fêtes et de Jumelage 1980)


«L'acte officiel que nous allons poser (...) est un acte d'intention visant le rapprochement administratif, culturel, sportif et social de nos deux communes, dans l'optique d'une meilleure compréhension mutuelle, devant constituer notre apport réciproque à l'idée de la construction, voire de la consolidation européenne.»

(Ville de Grevenmacher – Festivités du Jumelage 1981)

Le jumelage entre Grevenmacher et Aubière date soit de 1980 (à Aubière), soit de 1981 (à Grevenmacher). L'amitié scellée à cette date a donc pu fêter récemment ses 35, voire ses 36 ans.

Entretemps bon nombre d'habitants de Grevenmacher connaissent beaucoup mieux l'Auvergne. Des enfants et des jeunes de l'école fondamentale ainsi que du «Maacher Lycée» avec leurs classes respectives ou avec leurs parents, des élèves de l'Ecole Régionale de Musique, des adultes, seuls ou avec leur association, se sont rendus à Aubière et y ont passé des moments agréables, non seulement lors de la Fête de la Rosière.

Depuis le 7 octobre 1989, l' „Avenue de Grevenmacher" existe à Aubière. En date du 30 mars 1991 la „Cité Aubière" a été inaugurée à Grevenmacher.

Beaucoup d'habitants et d'associations d'Aubière savent également que Grevenmacher ne se trouve pas au bout du monde. Ils connaissent et apprécient la métropole de la Moselle luxembourgeoise avec ses fêtes, son hospitalité et son bon vin, qu'on ne déguste pas seulement lors de la Fête du Raisin et du Vin.

Dans les deux petites villes fort sympathiques, les différentes étapes d'une amitié durable ont été dignement célébrées: 10 ans, 20 ans, 25 ans, 30 ans, 35 ans…

Peut-être est-il important de retourner aux origines du jumelage entre Grevenmacher et Aubière:

«Tout simplement parce que GREVENMACHER est une commune viticole comme AUBIERE et d'autre part ce jumelage honore(ra) la mémoire de M. Antoine DIEDERICH, Receveur des Douanes à GREVENMACHER, qui s'est distingué pendant la Seconde Guerre Mondiale dans la Résistance de la Région Auvergne (sous le nom du Capitaine BAPTISTE) ce qui lui valut d'être promu au grade de Chevalier de l'Ordre de la Légion d'Honneur le 29 Mai 1977 en la salle des fêtes de la Mairie d'AUBIERE». (Ville d'Aubière 1980)

«En avril 1980 fut scellée dans une petite ville d'Auvergne une vieille amitié datant du temps de 'Capitaine Baptiste', Antoine Diederich. En résulta un jumelage entre Aubière et Grevenmacher. Le 19 avril 1981, on fêta ce jumelage à Grevenmacher.»
(Ville de Grevenmacher, Bulletin Municipal „10 Joer Jumelage", 22.03.1991)

Et puis, il y a ce fameux «serment de jumelage» dans lequel les deux maires se sont engagés…

La Charte – en langue française et en langue luxembourgeoise – fut signée de part et d'autre par les maires respectifs, à savoir M. Georges Digue, Maire d'Aubière, en 1980, et M. Victor Braun, Député-Maire de Grevenmacher, en 1981.

En voici quelques citations:

«Nous, maires de ces deux communes, (...) prenons, en ce jour, l'engagement solennel de travailler à une coopération pacifique entre la France et le Luxembourg dans un esprit de liberté et d'amitié en maintenant des liens permanents entre les municipalités de nos communes, en favorisant en tous domaines les échanges entre leurs habitants et surtout la jeunesse.»

«Nos efforts ainsi conjugués contribueront à un avenir plus heureux dans une Europe unie dans un même désir de paix et de liberté.»

 „Wa mir esou zesummeschaffen, droe mir een ewéi deen anere fir eng glécklech Zukunft an engem vereenegten Europa mat Fridd a Fräiheet bäi."

 

Lors des différents anniversaires du jumelage entre Grevenmacher et Aubière, fêtés dans les deux villes, celles-ci entament une nouvelle étape dans l'amitié scellée il y a 35, voire 36 ans et même plus tôt.

En 1981, lors des festivités du jumelage à Grevenmacher, le député-maire de Grevenmacher, Victor Braun, a écrit:

«Amis d'Aubière, Grevenmacher vous ouvre grand son cœur!»

Que reste-t-il à dire sinon à réitérer ces propos. Qu'on fête „la rencontre d'amis", comme l'a formulé le premier président de la Commission de Jumelage de Grevenmacher, M. Jean-Pierre Clemens.

Et qu'on se mette en route pour une nouvelle étape, peut-être encore plus intense – car l'amitié, la vraie, persiste. Bien au-delà de 35, voire de 36 ans. Les deux maires actuels, M. Christian Sinsard (Ville d'Aubière) et M. Léon Gloden (Ville de Grevenmacher) avec leurs conseils communaux et leur comité, respectivement leur commission de jumelage, en sont en tout cas entièrement convaincus.

                                                                                                                        (m.h.)


Non
Non